La sophrologie : du mieux-être à la portée de tous !

 

Tout à la fois méthode de mieux-être et philosophie de vie, la sophrologie permet de « muscler sa conscience » pour un esprit plus clair et une plus grande force intérieure.

C'est une méthode d'entraînement de la personnalité, rigoureuse, corporelle et mentale, visant le développement de la confiance en soi, la prise de conscience de ses capacités et de ses ressources.

Elle peut, quand vous l’avez décidé, vous aider à chasser stress et tensions, à dépasser une problématique, à (re) trouver du plaisir à être.

 

Et selon vos besoins, je peux aussi vous proposer d’autres outils comme les Fleurs de Bach (plus d'infos ici) et Access Bars (plus d'infos là). 

 

Origine de la sophrologie

La sophrologie est née dans les années 60, avec le professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre d’origine colombienne exerçant en Espagne. Il présente alors au monde médical le fruit de plusieurs années de recherches et d’investigations cliniques sous la forme d’une méthode globale : la relaxation dynamique, assortie d’un certain nombre de techniques à but thérapeutique et d’éveil de la conscience. Ses travaux sont regroupés sous le nom générique de sophrologie. Ce mot tire ses racines du grec ancien - sos (harmonie), phren (esprit ou conscience) et logos (étude ou discours).

La sophrologie est la science de la conscience, de l'éveil de la conscience, à partir d'une meilleure compréhension de soi, pour mieux vivre sa vie, aussi bien dans les moments de difficultés que dans le quotidien. Loin de proposer des techniques dérobées ici ou là, au gré de son inspiration ou des effets de mode, le sophrologue caycedien respecte cette école, la structure de l’enseignement, son langage, ses concepts.

 

Sophrologie et méditation : une même origine

Que les deux se ressemblent, c'est bien normal. Alfonso Caycedo en créant les protocoles de sophrologie s'est inspiré en grande partie de pratiques orientales qu'il a découvertes lors de ses voyages en Inde, au Tibet et au Japon dans les années 60. Il est logique que la méditation d'inspiration bouddhique et hindouiste se retrouve ainsi au cœur de la pratique sophrologique.

Ultérieurement, Jon Kabat-Zinn et Alfonso Caycedo s'emploieront alors à amener les bénéfices de la méditation, en lui enlevant le caractère religieux qu'elle revêt en Orient, pour créer, pour Kabat-Zinn, la mindfulness et enrichir et développer la sophrologie pour Caycedo. C'est pour cela que sophrologie et méditation paraissent si semblables et leurs nuances si subtiles.

D’ailleurs, la mindfulness est souvent traduite en français comme la méditation de pleine conscience.  La sophrologie, elle, est définie par Caycedo comme étant "l'étude de la conscience humaine et des valeurs existentielles de l'être". Étymologiquement, SOS-PHREN-LOGOS signifie "la science de la conscience en harmonie". On voit donc que la conscience est au centre de la démarche dans un cas comme dans l'autre. En savoir plus !

 

Je propose des séances individuelles de sophrologie, à votre domicile, pour améliorer et renforcer quatre grands domaines :

  • Le quotidien, la recherche du bien-être, du mieux-être

  • Le développement personnel

  • En préparation mentale (préparer un examen, prise de parole en public, dépasser un événement…)

  • En accompagnement d’un traitement médical (cancer, dépression, pré et post opératoire…)

Tout ce que préconisent les magazines, les livres spécialisés dans le mieux-être, les médecins, à savoir : se poser, souffler, rebondir, gérer le stress, se relaxer, vivre le moment présent, avoir confiance en ses capacités, être à l'écoute de ses besoins, faire la part des choses, etc... s’apprend en pratiquant la sophrologie. Et bien plus encore.


Mais la sophrologie n’est pas une méthode miracle : pratiquer la sophrologie, c'est juste se donner les moyens d'être bien dans sa peau, en harmonie avec ses valeurs. Prendre soin de soi n’est pas de l’égoïsme,ni de l’égocentrisme.Et ce n’est pas parce que l’on prend soin de soi que l’on ne prend pas soin des autres, bien au contraire !

J'anime également des ateliers collectifs, sous forme de parcours de 8 à 10 séances pour des particuliers et en entreprise pour les salariés.

Selon vos besoins, il pourra vous être bénéfique d’apprendre à pratiquer des exercices de cohérence cardiaque

Pourquoi ? Un cœur en bon état doit avoir une alternance régulière d’accélérations –par le système nerveux sympathique- et de décélérations –par le système nerveux parasympathique. 

Cette variabilité des battements du cœur correspond à ce que les médecins appellent la « cohérence ». Dans les états de bien-être, cette variabilité est régulière ou « cohérente ». Dans les états de stress, d’anxiété, de dépression, ou de colère, la variabilité du rythme cardiaque devient irrégulière ou « chaotique ».


   La cohérence se pratique dans toutes les situations de la vie courante, professionnelles comme personnelles, et s’apprend très rapidement, avec l’entraînement pratiqué en sophrologie.

 
Veronique Dargent sophrologue - Sophrologie Paris région parisienne - Hauts de seine - sophrologie et maladie oncologie - sophrologie en entreprise - bien être mieux être - fleurs de bach

PARIS / REGION PARISIENNE

 

veroniquedargentsophro@gmail.com

Tél : 06 60 42 02 64

  • White Facebook Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

SIRET : 811 679 299 00032 / APE : 8690F